PERGAME (ROYAUME DE)


PERGAME (ROYAUME DE)
PERGAME (ROYAUME DE)

PERGAME ROYAUME DE

État de l’Asie Mineure occidentale, formé autour de la ville de Pergame (\PERGAME (ROYAUME DE) IIIe et \PERGAME (ROYAUME DE) IIe s.), et placé sous le gouvernement de la dynastie des Attalides. L’origine de cet État est liée à la malhonnêteté de Philétairos, préposé par le roi Lysimaque à la garde de son trésor. En \PERGAME (ROYAUME DE) 282, Philétairos trahit son maître lors de sa lutte avec Séleucos Ier et celui-ci lui permit en récompense de conserver ses richesses, Pergame et le territoire avoisinant, dont le port d’Elaia (Élée). Indépendant de fait, Philétairos (\PERGAME (ROYAUME DE) 282-\PERGAME (ROYAUME DE) 263) était devenu un dynaste comme il y en avait tant dans l’empire séleucide. À sa mort, son neveu, Eumène Ier (\PERGAME (ROYAUME DE) 263-\PERGAME (ROYAUME DE) 241), entra en conflit avec Antiochos Ier et acquit son indépendance totale par la victoire de Sardes (\PERGAME (ROYAUME DE) 262). Son cousin, Attale Ier (\PERGAME (ROYAUME DE) 241-\PERGAME (ROYAUME DE) 197), fut le premier à porter le titre royal après sa victoire sur les Galates (avant \PERGAME (ROYAUME DE) 236). Il tenta d’étendre ses possessions aux dépens des Séleucides mais dut s’incliner devant la puissance restaurée d’Antiochos III (\PERGAME (ROYAUME DE) 222). Il chercha alors à développer son influence dans l’Égée et en Grèce en s’alliant à la Ligue étolienne et à Rome, mais il s’attira ce faisant l’hostilité de la Macédoine (\PERGAME (ROYAUME DE) 218-\PERGAME (ROYAUME DE) 205). Cette dernière reprit la lutte contre Pergame (\PERGAME (ROYAUME DE) 201) qui courait le risque d’être prise en tenailles entre la puissance macédonienne et la puissance séleucide alors à son apogée. Attale Ier fit appel à Rome, et joua ainsi un grand rôle dans l’intervention de Rome en Orient. Eumène II (\PERGAME (ROYAUME DE) 197-\PERGAME (ROYAUME DE) 159) poursuivit sans relâche cette politique de bonne entente avec Rome. Il en recueillit les bénéfices lors de la victoire de Rome sur Antiochos III, à laquelle il avait contribué; lors de la paix d’Apamée (\PERGAME (ROYAUME DE) 188), il reçut la plupart des possessions séleucides au nord du Taurus: son royaume s’étendait de la Lydie à la Pamphylie et à la Phrygie, et devenait le plus puissant État d’Asie Mineure. Tard venue parmi les grandes puissances hellénistiques, la monarchie attalide conserva une certaine simplicité d’allure. Le vieux centre du royaume était sous l’administration directe du roi, qui maintint dans les zones annexées les satrapies séleucides dirigées par des stratèges. Les cités grecques, théoriquement autonomes, étaient soumises à la pression du pouvoir royal. La lourde fiscalité imposée à cette riche frange égéenne de l’Anatolie offrait au roi les moyens de mener une politique philhellène destinée à racheter les origines médiocres de la dynastie et sa complaisance envers Rome. Celle-ci, cependant, marquait sa froideur envers un allié trop puissant et devenu moins utile, surtout depuis l’écrasement de la Macédoine en \PERGAME (ROYAUME DE) 168. Eumène II eut la sagesse de supporter ces avanies avec sérénité et, sous Attale II (\PERGAME (ROYAUME DE) 159-\PERGAME (ROYAUME DE) 138), un raccommodement s’opéra au prix de concessions. Attale III (\PERGAME (ROYAUME DE) 138-\PERGAME (ROYAUME DE) 133), dernier descendant légitime de la dynastie, tira la leçon de cette dépendance totale en léguant son royaume au peuple romain; après avoir vaincu un bâtard d’Eumène II, Aristonikos, Rome fit de ce royaume en \PERGAME (ROYAUME DE) 129 la province d’Asie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PERGAME — Pergame, la capitale des Attalides, donne l’image la plus brillante et la mieux conservée du cadre urbain et architectural dans lequel se sont épanouies, après la mort d’Alexandre, les royautés hellénistiques. Puisant dans le répertoire… …   Encyclopédie Universelle

  • Pergame —  Pour l’article homonyme, voir Pergame (logiciel).  Pergame (grc) Πέργαμον …   Wikipédia en Français

  • Royaume du Bosphore — Chersonèse Taurique Pour les articles homonymes, voir Chersonèse. Chers …   Wikipédia en Français

  • Grand Autel De Pergame — Le Grand autel de Pergame est un monument religieux élevé à l’époque hellénistique sur l’acropole de la ville de Pergame, sans doute au début du règne d’Eumène II (197 159 av. J. C.). Ses frises monumentales, représentant une gigantomachie et… …   Wikipédia en Français

  • Grand Autel de Pergame — Le Grand autel de Pergame est un monument religieux élevé à l’époque hellénistique sur l’acropole de la ville de Pergame, sans doute au début du règne d’Eumène II (197 159 av. J. C.). Ses frises monumentales, représentant une gigantomachie et… …   Wikipédia en Français

  • Grand autel de pergame — Le Grand autel de Pergame est un monument religieux élevé à l’époque hellénistique sur l’acropole de la ville de Pergame, sans doute au début du règne d’Eumène II (197 159 av. J. C.). Ses frises monumentales, représentant une gigantomachie et… …   Wikipédia en Français

  • Grand autel de Pergame — 39° 07′ 51″ N 27° 11′ 02″ E / 39.1309, 27.1839 …   Wikipédia en Français

  • Mithridate de Pergame — Pour les articles homonymes, voir Mithridate. Mithridate de Pergame roi du Bosphore Cimmérien et de Colchide de 47 à 45 av. J.C Mithridate était le fils d’un citoyen de Pergame nommé Ménodote, et il descendait par sa mère Adogaginis des… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de l'Anatolie — Âge du bronze Hattis (2500 2 000 av. J. C.) Empire d Akkad (2400 2 150 av. J. C.) Comptoirs commerciaux Assyriens (1950 1750 av. J. C.) …   Wikipédia en Français

  • Époque hellénistique — Histoire de la Grèce Préhistoire de la Grèce 3200 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.